Interview — 5 Minutes de Lecture

Une nouvelle artiste rejoint Éloge de l’Art

Interviews — 5 Min Read

Une nouvelle artiste rejoint Eloge de l’Art

Il suffit d’un regard pour comprendre que nous avons en face de nous une artiste unique, complète et singulière. Avec Anaïs on ne badine pas avec les sujets qu’elle entreprend de traiter et c’est tant mieux !

D’où viennent tes inspirations ? 

Je suis fascinée par la peinture. Mais TOUTES les peintures ; bien sur j’ai une préférence pour les pré-raphaelites et la peinture hollandaise etc… et ça se ressent dans mon travail. La composition et les détails dans les peintures me tienent très à coeur. Je peux m’asseoir devant une peinture (n’importe laquelle) et inventer des histoires infinies pendant des heures. Les histoires, la narration, c’est important pour moi.

Je puisse aussi beaucoup d’inspiration dans les contes, les légendes et les récits littéraires. Je ne devais garder qu’un personnage de la littérature ça serait Emma Bovary. 

Sans oublier la vraie vie ; les faits historiques, les petits potins que je me régale à entremêler avec les passages littéraires.

La place de la femme semble être au centre de tes préoccupations, peux-tu nous en dire plus ? 

Au début j’ai commencé à photographier des femmes parce que j’en suis une et donc c’est ce que je connais le mieux c’était plus facile pour moi de travailler avec.

Ensuite, je me suis rendue compte que culturellement parlant, les femmes sont plus ouvertes aux idées de photos, maquillage, coiffure, costume etc

Le temps passant ; il s’est avéré que je photographiais des femmes non parce que leur enveloppe charnelle m’intéressait mais parce que je traitais en grande partie des sujets touchant à la féminité. Je suis féministe personnellement et professionnellement et la place de la femme dans la culture et la société est quelque chose de très important à mes yeux. 

Très souvent, l’histoire est écrite par les hommes et on retrouve la femme présentée d’un point de vue masculin et non pas humain ou universel (ont voit récemment beaucoup d’ouvrages qui viennent corriger ça, et qui sont majoritairement écrit par des femmes, ça fait peser un peu la balance dans l’autre sens…). Et ça, ça me gène.

Dans Le Petit Cabinet par exemple, travail à propos de l’histoire de Barbe bleue, je laisse la place et la parole aux fameuses femmes tuées par le géant. Parce qu’on ne la leur à pas laissée ; et qu’on connait l’histoire uniquement du point de vue du personnage principal masculin (ou de l’auteur masculin, au choix.)

Tes photographies comportent des mises en scène très abouties ( costume, maquillage, coiffure … ) est-ce que tu fais tout, toute seule ?

Je fais : les décors ; les accessoires ; les costumes…  Je travaille beaucoup aussi avec les objets trouvés ; mais ils ne sont jamais tels quel dans les photos : il faut que je les modifie, que je revienne dessus pour qu’ils soient miens.

Je travaille avec une coiffeuse maquilleuse (la même depuis 6 ou 7 ans) pour tout ce qui est coiffure et maquillage car j’estime que c’est un médium très spécifique. On communique sous forme de  croquis et de moodboard.

A quoi ressemble une journée type avec toi ?

Il n’y en a pas ! Mais en gros : Énormément de café, de froufrous et de drame. Beaucoup de tests plastiques, de mails et lecture de livres étranges avec mon chat. Un peu dossiers, de listes de choses à faire, un peu de stress. Jamais de comptabilité.

Est-ce que tu écoutes de la musique en travaillant ? Si oui laquelle ?

Quand je suis à l’ordinateur pour travailler/trier les photos ou à l’atelier pour créer des accessoires, si je suis courageuse j’écoute des podcasts sur les sorcières, les cheveux, les déesses tristes … sinon pas mal de rock vintage (The Cure à peu près 34757 fois par jours) ou de la chanson français contemporaine.

En shooting, ça dépend de l’histoire de la photo, mais j’écoute souvent de la musique plus calme (acoustique) car je suis très concentrée ou je mets des vinyles.

Le Moodboard d’Anaïs-Armelle

Contemporary Performances

Quisque imperdiet erat eget elit varius varius. In nec dui lobortis, accumsan eros et, tempus mauris. Nunc vestibulum ligula a ultrices imperdiet. Fusce at orci molestie erat euismod ultricies et eu erat. Aenean vulputate erat id dui dapibus, vitae iaculis felis vulputate. Quisque volutpat porttitor leo vitae pretium. Maecenas fringilla urna vitae porta commodo. Sed sit amet nisl accumsan, dictum erat in, vestibulum dolor. Donec maximus hendrerit urna. Morbi dictum tristique purus.

Aliquam maximus, nisi ut pretium luctus, magna turpis eleifend arcu, accumsan congue nibh urna sed ipsum. Mauris mattis non neque vel hendrerit. Cras gravida, velit vitae semper aliquet, metus tellus eleifend odio, ut facilisis risus sapien.

Quisque imperdiet erat eget elit varius varius. In nec dui lobortis, accumsan eros et, tempus mauris. Nunc vestibulum ligula a ultrices imperdiet. Fusce at orci molestie erat euismod ultricies et eu erat. Aenean vulputate erat id dui dapibus, vitae iaculis felis vulputate. Quisque volutpat porttitor leo vitae pretium. Maecenas fringilla urna vitae porta commodo. Sed sit amet nisl accumsan, dictum erat in, vestibulum dolor. Donec maximus hendrerit urna. Morbi dictum tristique purus.

Get updates about our next exhibitions

We will process the personal data you have supplied in accordance with our privacy policy.